échange| communication| formation| prévention| cohésion sociale

Nous sommes le Réseau des Journalistes Mauritaniens Contre l’Extrémisme Violent (RJMCEV)

Notre vision Rejoignez-nous

Qui sommes-nous ?

La Mauritanie à l’instar du sahel est un pays pauvre dont l’instabilité est menacée, tant par les crises économiques et sociales que par l’extrémisme violent. Un phénomène lié à des facteurs endogènes mais aussi exogènes dont l’analyse et l’examen permettent de mieux circonscrire cette problématique afin d’en chercher les remèdes.
La République islamique de Mauritanie partage une longue frontière avec le Mali et dont la partie nord, est actuellement le sanctuaire des djihadistes et extrémistes de tous bords.
Le diagnostic de la problématique par la société civile a toujours recommandé la formation, la sensibilisation le plaidoyer et la création d’emplois, pour répondre aux facteurs incitatifs et attractifs de l’extrémisme violent et prévenir les conflits intercommunautaires.
Pour cela le réseau des Journalistes Mauritaniens contre l’extrémisme violent, financé par Corim, se propose de former les jeunes bloggeurs et journalistes amateurs sur le rôle de la presse dans la prévention des conflits et la lutte contre la radicalisation, en mettant l’accent sur la cohésion sociale et les mécanismes de gestion d’une cohabitation stable.

Nos activités

Le projet de renforcement de capacités des acteurs de la presse locale dans la déconstruction des discours radicaux et de dissémination d’informations fiables est une initiative du RJMCEV visant à développer chez les jeunes journalistes amateurs et bloggeurs l’esprit d’innovation grâce à l’utilisation de manière efficace et efficiente les nouvelles technologies de l’information et de la communication afin de prévenir contre toute forme de violence et à promouvoir la cohésion sociale dans un pays multiculturel. Lire la suite…

Activité 1
Formation
Activité 2
Journalisme
Activité 3
Formation

Voulez-vous nous rejoindre ?

Actualité

PRV et cohésion sociale

40 relais sociaux au service de la communication préventive 30 filles et 10 garçons ont participé  à l’Atelier de formation sur le rôle des relais sociaux dans la prévention contre …