Le projet de renforcement de capacités des acteurs de la presse locale dans la déconstruction des discours radicaux et de dissémination d’informations fiables est une initiative du RJMCEV visant à développer chez les jeunes journalistes amateurs et bloggeurs l’esprit d’innovation grâce à l’utilisation de manière efficace et efficiente les nouvelles technologies de l’information et de la communication afin de prévenir contre toute forme de violence et à promouvoir la cohésion sociale dans un pays multiculturel.

Dans ce cadre, le RJMCEV a identifié des actions pertinentes qui englobent plusieurs aspects dans le domaine de la communication, de la cohésion sociale, du réseautage et de la prévention contre la violence à caractère social, religieux, etc.

Dans une démarche transversale, et une approche participative, le projet entend développer plusieurs activités qui concourent à une mise en commun des synergies afin de booster les ambitions et les talents de cette catégorie sociale vulnérable et exposés à toutes les influences et d’agressions extérieures.

Conscient du rôle de premier plan que joue la communication dans la déconstruction des discours radicaux dans les réseaux sociaux et des messages haineux qui invitent à la division et à la perversion, le projet, comprend plusieurs aspects dont la mise en œuvre nécessite une méthodologie adéquate mais aussi une mobilisation des ressources humaines et financières.

A travers des formations bien ciblées, axées sur des thématiques pertinentes, des jeunes filles et garçons issues des communes d’Elmina, d’Arafat, Ryadh et Toujounine, considérées comme des zones populaires, exposées à la violence ont été repérées pour bénéficier de sessions de formations en communication et en cohésion sociale. Au sortir de cette formation, ils seront amenés à jouer un rôle important dans la prévention à la radicalisation et à l’extrémisme violent dans les réseaux sociaux.